qop nutricosmetique

Actu bien-être & beauté

Déconfinement : quel est ce « syndrome de la cabane » dont certaines personnes souffrent

Le 11 mai dernier, certaines personnes sont sorties de leur domicile étreints par une forme d’allégresse ; d’autres au contraire n’ont pas ressenti particulièrement d’exaltation et ont continué à regarder par la fenêtre, sans volonté de rejoindre pour le moment le monde extérieur. Un état émotionnel qui porte le nom de « Syndrome de la cabane » aussi appelé « Syndrome de l’escargot », particulièrement prégnant actuellement.

Un syndrome qui touche surtout les jeunes

En effet, selon un sondage YouGov pour le magazine Society, 29 % des Français préfèrent rester confinés encore un moment. Fait surprenant, ce sont surtout les plus jeunes qui font ce choix : 38 % des 18-24 ans souhaitent rester chez eux, contre 18 % des 45-54 ans. Un désir de poursuivre le confinement qui pour les deux tiers des sondés (67%) s’explique par la peur du virus ; quand un quart des interrogés le prolonge par simple plaisir.

Un syndrome qui fut observé pour la première fois en 1900 quand les chercheurs d’or aux Etats-Unis -après avoir passé de longs mois dans leur cabane- étaient paniqués à l’idée de retrouver la civilisation. Un phénomène également vécu par les gardiens de phare.

Quels sont les symptômes du syndrome de la cabane ?

Outre cette crainte de retrouver le monde extérieur ce syndrome se manifeste par une fatigue constante, Lire la suite sur Biba Magazine

Cet article Déconfinement : quel est ce « syndrome de la cabane » dont certaines personnes souffrent est apparu en premier sur Biba Magazine.

Source: Biba MagazineBiba Magazine, https://www.bibamagazine.fr/rss

qop nutri-cosmétique

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer