qop nutricosmetique

Actu bien-être & beauté

Sexo : de Marilyn Monroe à Benjamin Griveaux, une petite histoire de la sextape !

Depuis quelques années, des célébrités sont régulièrement victimes de chantage à la sextape, ces vidéos intimes « faites à la maison » entre adultes consentants (histoire de pimenter sa vie sexuelle). L’avènement d’Internet et des réseaux sociaux a eu tendance à accentuer ce phénomène dont l’impact n’est jamais négligeable. Mais si certaines vidéos fuitent à l’insu des intéressés au risque de causer de lourds dommages, d’autres le sont en parfaite connaissance de cause, dans l’espoir de booster une carrière ou un compte en banque.

Sextape : une naissance dans les années 1950

Mais depuis combien de temps les stars font-elles des sextapes ? Marilyn Monroe, l’icône absolue d’Hollywood dans les années 50, aurait été une pionnière dans ce domaine même s’il s’agit d’abord de rumeurs (du genre l’homme qui a vu l’homme qui a vu Marilyn). C’est surtout Pamela Anderson, dans les années 90, qui a été la première à en faire les frais. Dans les années 2000, ce sont Paris Hilton et Kim Kardashian qui en su « profiter » du scandale et imposer la tendance ! Impossible de faire une liste exhaustive de toutes les sextapes de célébrités mais certaines sont plus inoubliable que d’autres.

A lire aussi : 

La sextape qui enflamme la Chine !

Je ne fais pas de sextape… c’est grave ?!

Sextape : cette icône qui fut la première à en tourner une

Cet article Sexo : de Marilyn Monroe à Benjamin Griveaux, une petite histoire de la sextape ! est apparu en premier sur Biba Magazine.

Source: Biba MagazineBiba Magazine, https://www.bibamagazine.fr/rss

qop nutri-cosmétique

2one.fr

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer